L’antitrust italien déclare une guerre ouverte au phénomène du marketing d’influence

Le terme marketing d’influenceur désigne la diffusion sur des blogs, des vlogs et des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Youtube, Snapchat, Myspace) de photos, de vidéos et de commentaires par des  » blogueurs  » et des  » influenceurs « , qui manifestent leur soutien ou leur approbation pour certaines marques, générant un effet publicitaire, mais sans révéler de manière claire et non équivoque aux consommateurs le but publicitaire de la communication.

L’intervention de l’autorité antitrust a fait crier au scandale certains initiés du secteur. En fait, plusieurs influenceurs, gestionnaires de médias sociaux ou simplement professionnels de la communication numérique, pour ne citer que deux exemples concrets, voient dans les indications de l’autorité antitrust une tentative de mettre une laisse à un secteur que la bureaucratie italienne ne parvient souvent pas à comprendre.

Pourquoi un tel « choc des générations » s’est produit ?

Le phénomène du marketing d’influence prend de l’ampleur, a déclaré Agicom dans le récent communiqué de presse, en raison de son efficacité résultant du fait que les influenceurs sont capables d’établir une relation avec les followers-consommateurs, qui perçoivent ces communications comme des conseils issus d’une expérience personnelle et non comme une communication publicitaire.

Une sorte de publicité cachée qui, selon l’autorité antitrust, pourrait créer la confusion chez l’acheteur. Pour cette raison, afin de remédier à l’irrégularité présumée, l’Autorité antitrust, avec la collaboration de l’Unité spéciale antitrust de la Guardia di Finanza en Italie, a décidé d’insister sur la transparence et la clarté maximales sur le possible contenu publicitaire des posts publiés, comme l’exige le Code de la consommation, et a envoyé des lettres de pression morale à certains des principaux influenceurs et entreprises propriétaires des marques affichées sans aucune indication claire de la possible nature promotionnelle de la communication.

Nous rappelons également que l’interdiction de la publicité clandestine a une portée générale et doit également être appliquée en référence aux communications diffusées sur les réseaux sociaux, car on ne peut faire croire aux influenceurs qu’ils agissent de manière spontanée et désintéressée si, en réalité, ils font la promotion d’une marque.

Qui sont les dix influenceurs marketing les plus célèbres d’Italie ?

En première place, sans conteste, Chiara Ferragni. En 2009, elle a créé le blog The Blonde Salad, grâce auquel elle est devenue célèbre. Elle a commencé à produire des chaussures dont le chiffre d’affaires s’élevait à plus de dix millions d’euros. Sur Instagram, elle est suivie par 9 millions de personnes, avec une moyenne de 5,6 posts par jour. Chaque post a une moyenne de 208 015 likes et 954 commentaires. Sur Facebook, elle compte 1 million 200 000 adeptes.

En deuxième position, l’un des « must-have » de l’été dernier. L’entrepreneur italien Gianluca #Enjoy Vacchi compte environ 9 millions de followers sur Instagram et plus d’un million sur Facebook, publie un post par jour, avec une moyenne de 238 mille likes et 1 915 commentaires.

La troisième place en termes de nombre de followers est occupée par le mannequin, blogueur de mode et personnalité de la télévision Mariano di Vaio. Son compte Instagram est suivi par près de 6 millions de personnes, celui de Facebook par plus de 3 millions. Son engagement social est également très fort : plus de 200 000 likes et un millier de commentaires en moyenne sur les posts qu’il publie.

Nouvelles tendances web

Il y a quelques mois, elle a participé au 67e Festival de Sanremo, mais pour le monde du marketing d’influence, Lodovica Comello mérite l’attention face à ses presque 3 millions de fans sur facebook. « A peine » 2 millions de followers sur instagram. Ipantellas. Ils sont un duo comique YouTuber et vlogger avec une chaîne de 2 millions et demi de followers. YouTube est sans aucun doute leur habitat naturel, mais ils se débrouillent aussi très bien sur Instagram et Facebook avec environ 1,5 million de followers sur les deux réseaux sociaux.

Frank Matano est une personnalité de la télévision, un humoriste et un blogueur qui a commencé par publier des vidéos de canulars téléphoniques sur YouTube. La plupart de ses adeptes sont sur Facebook, avec plus de trois millions de followers et plus d’un million sur Instagram est Facebook. En 2010, à l’âge de 14 ans, il ouvre la chaîne The shared gaming. Lorenzo Ostuni (Favij) est né en 1995 mais compte déjà près de 4 millions de followers sur Youtube, le réseau social qui l’a rendu célèbre grâce à ses vidéos sur les jeux vidéo.

La maquilleuse, animatrice de télévision et blogueuse vidéo italienne Clio Zammatteo (Clio MakeUp) a ouvert ClioMakeUp sur YouTube en juillet 2008. Aujourd’hui, sa chaîne compte environ 1 million d’abonnés et plus de 200 millions de vues totales. La cuisine et l’alimentation font partie des sujets les plus cliqués sur le web, mais pour trouver un influenceur dans le domaine de la cuisine, il faut descendre au dixième rang. Ici nous trouvons Fatto in casa da Benedetta et ses presque 3 millions de followers sur facebook.

Vous voulez réduire l’absentéisme dans votre entreprise ? 7 actions plus qu’efficaces