Remplacement de chaudière : guide pratique

chaudière

Moins écologiques et économiques que les nouveaux modèles de chaudières, les anciennes chaudières font désormais partie des équipements à remplacer. D’ailleurs, l’un des objectifs du ministère de la Transition écologique est aujourd’hui de supprimer toutes les vieilles chaudières comme qui se fonctionne au fioul dans les foyers français. À cet effet, le gouvernement français propose un certain nombre d’aides financières aux particuliers qui souhaitent installer une nouvelle chaudière dans leur habitation. Voici tout ce dont vous devez savoir.

Pourquoi remplacer une chaudière à fioul ?

En fonction du modèle, sachez que la durée de vie moyenne d’une chaudière varie entre 10 à 20 ans. Bien entendu, sa performance diminue avec cette ancienneté. Dans ce cas, elle peut montrer des signes de dysfonctionnement et peut tomber souvent en panne. Le moment est donc venu pour changer votre chaudière vétuste votre confort et votre budget. En effet, une vieille chaudière défaillante sollicite des réparations de plus en plus fréquentes, peut entraîner une surconsommation d’énergie et peut même causer un réel inconfort thermique. Près d’un foyer français sur cinq se chauffe par exemple au fioul et voit sa facture énergétique et son empreinte écologique augmenter en permanence. Alors, remplacer chaudière gaz, charbon ou fioul qui vieillit représente des avantages incontestables pour ses raisons :

  • Pour réduire la facture d’énergie : en effet, un appareil moderne a un rendement plus élevé et consomme donc moins d’énergie et peut même vous faire économiser jusqu’à 35 % par rapport à un ancien système.
  • Pour optimiser le confort thermique : les nouveaux modèles de chaudières sont effectivement plus performants et peuvent s’adapter à vos besoins de chauffage et d’eau chaude. Cela vous garantit également un esprit serein, car les risques de panne et les dangers liés au monoxyde de carbone seront réduits.
  • Pour réduire l’émission de CO2 et l’impact sur l’environnement avec un système plus écologique. Pour trouver un tel modèle, suivez ce lien.

Quelles sont les aides financières pour le changement de votre chaudière ?

Le remplacement chaudière à gaz ou à fioul est un investissement considérable qui se fait redouter la plupart des foyers. Sachez alors qu’en fonction de votre situation (localisation, revenus des ménages…), vous pouvez prétendre à ces aides proposées par l’État français dont certaines sont cumulables. Il y a comme :

  • La prime à la conversion ou prime coup de pouce chauffage : c’est une prime spéciale pour le remplacement d’une chaudière peu performante par un système moderne et plus économique. Elle est accessible à tous, sans condition de ressources, mais est plus élevée pour les ménages à faible revenu.
  • L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) : c’est une aide Habiter Mieux Sérénité, attribuée sous condition de ressources, dont le montant dépend de vos revenus annuels et peut financer jusqu’à 50 % du montant total du projet. Le système de chauffage doit également économiser au moins 25 % pour bénéficier de cette aide.
  • L’aide MaPrimeRénov’ : c’est une aide pour toute installation économe en énergie. Cependant, le montant varie selon le niveau de ressource.
  • L’aide éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit…

Notez que vous devez obligatoirement faire réaliser vos travaux par un artisan ou une entreprise labélisée RGE, reconnu garant de l’environnement pour être éligible à toutes ces aides financières. 

Quel modèle de chaudière choisir ?

De nombreux progrès ont été réalisés en matière d’économie d’énergie ces dernières années. Ainsi, remplacer sa chaudière permet d’adopter un modèle moins énergivore et donc moins cher. Les chaudières basses température sont par exemple un modèle intéressant en termes d’économies d’énergie. En effet, elle est équipée d’un système de modulation qui chauffe l’eau à environ 50 °C, ce qui permet d’économiser 12 à 15 % d’énergie. Vous pouvez également opter pour la chaudière gaz à condensation, qui est actuellement reconnue comme le modèle le plus performant du marché. Son principe de fonctionnement est d’utiliser les calories contenues dans les fumées de combustion pour préchauffer et réchauffer l’eau de retour chauffage. Il y a donc moins de fumées de combustion, ce qui est aussi bon pour l’environnement. Le passage de la chaudière en mode condensation permet de réduire la consommation de 15 à 20 %. Vous pouvez aussi choisir entre une chaudière gaz à très hautes performances énergétiques, chaudière biomasse, pompe à chaleur ou encore pompe à chaleur hybride.

Comment remplacer sa chaudière ?

Les plus bricoleurs se demandent souvent s’ils peuvent installer eux-mêmes leur chaudière afin de faire des économies sur la main d’œuvre. C’est vrai que cela peut être possible, mais il est tout de même recommandé de faire appel à un professionnel pour le changement chaudière gaz ou à fioul. D’ailleurs, il vous faudra obtenir un certificat de conformité gaz délivré par un spécialiste agrée pour pouvoir assurer votre maison. Pourtant, très peu de chauffagistes acceptent de venir chez vous uniquement pour cela. Alors, vous devez solliciter l’aide d’un expert dès le début de vos travaux afin de bénéficier des conseils, d’un accompagnement d’un professionnel et surtout d’une installation dans les règles de l’art. De cette façon, vous obtiendrez facilement l’attestation de conformité.

10 questions à poser à votre assureur avant de souscrire
Pourquoi faire graver son bijou ?